Lettre D

Les déperditions représentent la quantité d’énergie qu’il est nécessaire de fournir pour chauffer une pièce ou un bâtiment. Les déperditions au travers les parois ajoutées aux déperditions par renouvellement d’air (pour réchauffer l’air neuf) donnent les déperditions nécessaires pour le chauffage. Elles sont calculées en Watt et donnent une puissance à couvrir à minima par le système de chauffage. Elles tiennent compte de l’écart de température entre l’intérieur et l’extérieur. Les déperditions de chaleur sont donc nettement plus importantes pour le même habitat à Strasbourg (température extérieure de base -15°) qu’à Marseille (température extérieure de base -5°).

Les degrés jour unifiés permettent de réaliser des estimations de consommations d'énergie en proportion de la rigueur du climat. On utilise les degrés-jour unifiés pour calculer les consommations de chauffage d’une année sur l’autre ce qui permet de connaître le degré de sévérité d'un hiver dans un lieu donné.
Les degrés-jours sont calculés à partir de relevés de températures extérieures établies par Météo France. Les DJU sont additionnés sur une période de chauffage de 232 jours (du 1er Octobre au 20 Mai), pour chaque jour, le nombre de DJU est calculé en faisant la différence entre une température de référence (18°C) et la moyenne des températures minimales et maximales du jour en question, les DJU sont additionnés jour par jour, par mois et par année, ce qui permet un calcul très fin pour déterminer les besoins de chauffage d'un bâtiment d'une zone climatique donnée.

Exemple pour 3 jours à Marseille :

  • Le 10/12/2013 : Tmin 0° Tmax 8° donc DJU = 18° – (0° + 8°)/ 2 = 18°- 4° =14°C
  • Le 11/12/2013 : Tmin 3° Tmax 5° donc DJU = 18° – (3° + 5°)/ 2 = 18°- 4° =14°C
  • Le 12/12/2013 : Tmin 1° Tmax 3° donc DJU = 18° – (1° + 3°)/ 2 = 18°- 2°= 16°C

Soit au total 44 DJU (pour 3 jours) et ainsi de suite.

La déclaration préalable est un acte administratif qui donne les moyens à l'administration de vérifier que votre projet de rénovation ou de construction respecte bien les règles d'urbanisme en vigueur. Elle est généralement exigée pour la réalisation d'aménagement de faible importance (travaux sur une petite surface, changement de destination d’un local ou travaux modifiant l’aspect extérieur du bâtiment). Informations et formulaires sont disponibles sur le site de l’administration.

Depuis le 1er janvier 2011, les résultats de ce diagnostic figurent sur les annonces immobilières (location ou vente). Vous pouvez ainsi connaître la consommation estimée pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire et la climatisation, sur la base d’une utilisation standardisée du logement, ainsi que les émissions de gaz à effet de serre liées à cette consommation. Le DPE comprend aussi des recommandations et conseils visant à améliorer la performance énergétique.

La qualité des produits traditionnels se signale en général par le respect de normes et l’existence de documents techniques unifiés (DTU) qui présentent les règles de l’art pour l’utilisation et la mise en œuvre d’un produit. Les règles professionnelles sont la base à partir de laquelle les DTU sont établis. Elles sont éditées par les filières professionnelles pour fixer le cadre de leur métier et validées par l’Agence qualité construction.