Comment entretenir mon installation de ventilation ?

A la longue, une VMC s’encrasse, elle devient moins efficace, plus bruyante. Si elle est trop encrassée, elle peut même contribuer à dégrader la qualité de l’air qu’elle insuffle dans la maison. Pour éviter ces dysfonctionnements et assurer la longévité de votre installation, il faut régulièrement nettoyer ses composantes, et surveiller leur état.

  • VOUS : Vous pouvez vérifier le bon fonctionnement de la ventilation en plaçant devant les bouches un morceau de papier fin.
    Nettoyez une fois par trimestre les bouches d’extraction des pièces de service et les bouches de soufflage : déclipsez la partie amovible et lavable et repositionnez-la après nettoyage. Attention, ne mouillez pas les parties fixes des entrées d’air hygroréglables, vous nuiriez à leur bon fonctionnement.
     
  • UN SPECIALISTE : Il réalisera un entretien complet tous les trois ans environ (nettoyage, maintien des gaines et du caisson bloc moteur en combles, vérification des entrées d’air neuf et mesures de tirage et de dépression). Le coût sera d’environ 130€, si l’accès de l’installation est simple et les combles sécurisés (plancher adapté).
    L’entretien régulier d’une VMC gaz par un spécialiste est obligatoire.