Les systèmes de production d’eau chaude sanitaire

La plupart des chaudières permettent de produire de l’eau chaude sanitaire en plus de chauffer l’eau des radiateurs : ce sont les chaudières dites « mixtes » ou « double service ». Il existe également des équipements spécifiquement dédiés à la production d’eau chaude sanitaire : chauffe-eau électrique, thermodynamique, solaire, gaz, etc. Différents modes de production sont employés :

  • instantanée : l’eau est chauffée à la demande. L’eau chaude est toujours disponible mais son débit dépend de la puissance de l’installation. Le brûleur se met en route à chaque demande d’eau chaude, et un débit d’eau minimal est parfois nécessaire pour que le chauffe-eau s’actionne
  • à accumulation : l’eau est chauffée progressivement puis stockée et maintenue à température dans un réservoir calorifugé. Le débit d’eau chaude est constant
  • à micro-accumulation : certaines chaudières double service intègrent une petite réserve d’eau afin d’éviter la mise en route du brûleur à chaque demande d’eau chaude. L’usure prématurée des appareils est ainsi atténuée.

Les chauffe-eau solaires individuels sont constitués de capteurs qui reçoivent les rayons du soleil et transmettent leur chaleur au ballon de stockage de l’eau chaude sanitaire. Ils couvrent 70 à 80 % des besoins annuels dans les Bouches-du-Rhône. Une énergie d’appoint est donc indispensable. Ce peut être une chaudière (bois, gaz, fioul), une résistance électrique, un poêle hydraulique ou un chauffe-bain.

Chauffe-eau solaire individuel

Aides financières : l’installation de ce système peut ouvrir droit à différentes aides. Consultez le chapitre sur les aides financières.

Un chauffage solaire peut également alimenter un chauffage par plancher chauffant ou apporter un complément à une installation existante. C’est le système solaire combiné. Dans ce cas, la surface des capteurs est plus importante, pour une couverture des besoins d’environ 30%. Un appoint doit être assuré par une chaudière, une pompe à chaleur ou un poêle hydraulique.

Les chauffe-eau thermodynamiques sont des pompes à chaleur dédiées uniquement à la production d’eau chaude sanitaire. Ces systèmes prélèvent de l’énergie dans l’environnement (principalement sur l’air ou dans le sol) et l’utilisent pour chauffer l’eau qui est ensuite stockée dans un ballon d’accumulation isolé.

Chauffe-eau thermodynamique

Ce système a tendance à refroidir le local dans lequel il est placé, en générant une perte de confort. Privilégier son installation dans une pièce non chauffée, en isolant le mur de séparation entre cette pièce et la maison pour éviter une surconsommation de chauffage.

Lorsqu’il est installé dans le volume chauffé, le chauffe-eau thermodynamique doit disposer d’une entrée et d’une sortie d’air, dédiées au puisage des calories sur l’extérieur. Les calories peuvent aussi être puisées sur l’air extrait de la VMC.

Coût et aides financières : pour une famille de 4 personnes, le coût d’installation d’un chauffe-eau thermodynamique est d’environ 3000€ à 4000€* (pose comprise). L’installation de ce système peut ouvrir droit à différentes aides. Consultez le chapitre sur les aides financières.

*Chiffres source ADEME